F O R U M _ R P G _ Y U R I
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
Tout le monde ment, moi la première !
avatar
Inscrit le : 05/08/2015
Groupe : Directrice
Margaux Spencer
MessageSujet: ✎ Les clans Ven 5 Jan - 19:27

Bienvenue chez les

débauchés du cul


L'administration

Elle vient d'ailleurs
x Épilogue
Allongé dans sa chambre d'hôpital, le directeur de la prison fédérale  se souvint de son enfance, de ce brouillard intense qui avait précédé la mort de sa mère, de sa voix lorsqu’elle lui lisait Peter Pan. Il gardait un souvenir effrayant de cette légende, de ce conte de fées malsain narrant la vie d’enfants perdus qui n’auraient plus jamais de parents. Il n’avait pas pensé à elle ni à cette histoire depuis des années, mais à présent, sa voix résonnait dans son esprit tout en lui faisant la lecture : Tout ceci s’est déjà produit auparavant, et tout ceci se reproduira...le diagnostique n'était pas reluisant... Il se couvrit les yeux. La porte de sa chambre s’ouvrit, et il entendit un bruit de petits pas, puis une voix douce appelant Papa, s’écriant Papa !... Pourquoi s'inquiétait, tout allait bien se passer, il guérirait et reprendrait sa place de chef de la prison.

x Une nouvelle directrice
Elle se tenait au milieu du Hall dans un couloir désert, seule grande et puissante. Elle pouvait encore entendre les cris de ses anciens élèves quand elle avait décidé de quitter Princeton pour ce bled perdu. Elle secoua la tête et laissa son regard vaguer sur sa nouvelle destinée. Elle avait fait son choix. Elle devait se concentrer sur son objectif. PRENDRE LE POUVOIR ET GARANTIR UNE SÉCURITÉ MAXIMALE POUR LE PEUPLE AMÉRICAIN.

La prison est déjà en surpopulation complète. Il n’y a plus de cellules individuelles disponibles, et les matelas par terre sont de retour.

le personnel pénitentiaire

Les plus nombreuses dans l'établissement, elles sont en contacts permanentes et directs avec les filles, elles assurent la sécurité de l’établissement et aident le personnel éducatif à gérer ces petites délinquantes. Mais 90 % d'entre elles remplissent très mal leur rôle et s'amusent avec les plus faibles. Accessoirement, elles usent de leur pouvoir pour les soumettre à de terribles tortures, mentales ou sexuelles. Elles ne sont pas toutes fiables, loin de là ! Attention où vous mettez les pieds avec ce genre d'individu.

Les sociologues

Elles sont chargées d'une mission d'aide à l’insertion médicale et sociale par un suivi individuel des prisonnières. Sans oublier les. Nombreuses personnes qui interviennent chaque jour dans l'établissement : Bénévoles, familles, les psychologues, psychiatres, avocats etc....

Les assistantes sociales

assurent le suivi individuel et l'évaluation de chaque prisonnière en vérifiant l’acquisition des savoirs fondamentaux et des compétences, dans le respect des programmes de la discipline. Elles les accompagnent dans leur parcours de formation, parfois elles font office de confidentes. Il faut aimer aider ces criminelles, vouloir partager avec elles. Être positif, être patiente et capable d'adapter ses explications à leur niveau. Ce métier oblige à remettre en question et à éviter de s'amouracher d'une de ces filles, car vous risqueriez votre carrière et votre poste.

Les sous-Effectifs  
     
+ Le personnel administratif : elles assurent la gestion des greffes et des services comptables.
+ Le personnel technique : elles s'occupent de la maintenance des infrastructures de l'établissement.
+ Le personnel d'entretien : elles gèrent le ménage, l'intendance, les cuisines.  

Les criminelles où les incarcérées
 
ce sont de jeunes femmes qui connaissent des problèmes importants au sein même de leur vie, de carence affective, des problèmes familiaux. (Maltraitance, carences éducatives...), voire des situations de danger ; de comportement (violence, vol, drogue, rackets, etc.) avec parfois, des problèmes psychologiques, des situations d’échec, de rupture, et, très souvent de crimes après de multiples changements d'établissements. Certaines détenues ne supportant plus d'être enfermés tenteraient le tout pour le tout pour s'échapper. Quant aux plus faibles elles décideraient de passer à l'acte en se suicidant. Beaucoup de prisonnières se posent des questions comme : la prison est-elle juste derrière certains murs ? ou partout ? OU dans nos têtes... prisons mentales ? Sommes nous libres seulement par comparaison/opposition à la prison ? Ou sommes nous toutes en cage, pris au piège de notre propre système, de nos propres fuites, de nos propres peurs... une immense cage avec des murs construit par nos soins, sans même le savoir souvent. Tout cela pour dire que le danger rôde et que chacune d'entre elles, est capable du pire comme du meilleur, car elles ont non-ras-le-bol d’un système incohérent, pourri, violent, corrompu, suicidaire et guerrier sans jamais chercher la cause, les causes de ces enfermements... pour des actes passés, elles se retrouvent condamnées pour « payer sa dette envers la société »... encore et toujours payer sa dette, gagner sa vie, travailler pour un salaire de misère, être enfermé dans une cage, attendre la « libération » pour recouvrer la « liberté »...



http://hardgirls.purforum.com

✎ Les clans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Top-Clans
» [Question] Connaissez-vous "La Guerre des Clans" de Erin Hünter?
» La Guerre des Clans
» La Guerre des Clans JDR
» [terminée] Demande de cadre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: → Descente aux enfers ← :: administration-